Une hirondelle ne fait pas le printemps, dit-on ! Mais c’est un signe de bonne augure que d’appendre des sources dignes de foi, la reprise tacite du dialogue entre Noël Ngiama Makanda Werrason et Jean Bedel Mpiana Tshituka Papa Chéri.

Des coups de téléphone que nous avons reçus au moment oů nous mettions sous presse, prouvent ŕ suffisance que le courant passe bien ŕ nouveau entre les deux figures emblématiques du clan Wenge. Ils se parlent réguličrement au téléphone ces derniers temps. Dans leur derničre conversation, ils ont soulevé les divergences pour le bonheur de leurs fanatiques respectifs.

Aussi, ont-ils pu mettre le doigt sur certains des maux les plus graves qui minent leurs relations : manque d’égards mutuels, injures faciles, concurrence déloyale, etc. ces tares qui les atomisent et les divisent.

Werra et J.B Mpiana qui rechignent parfois ŕ se parler en français, langue qu’ils maîtrisent pourtant, son paradoxalement de bons spécialistes d’un lingala francisé. Partisans de l’ordre et de la rigueur, męme quand ils furent encore ensemble ŕ la belle époque de Wenge Bcbg 4x4 Tout Terrain, Werra et J.B passent pour des durs et ne cachent pas leur antipathie de la polémique, comme en témoignent bien ces bribes de leur récente conversation téléphonique que voici:

Werra : “Allo! Allo! J. B. Mpiana! C’est Werra au bout du fil, bonjour! Na enregistrer ba réactions positives mingi ya ba fanatiques ya clan Wenge concernant appel na yo ya réconciliation. En tant que Ambassadeur de la paix, nazali na objection moko te, soki ezali po na kobongisa evandeli na biso na ya baleki oyo tozali ko encadrer. Vous m’avez pigé J.B? »

« J.B: « Tout ŕ fait Werra, voeu oyo to exprimer etikala lettre morte te. Martin Luther King alobaka : l’un des signes le plus sűr de la maturité réside dans la faculté de faire son auto-critique. Merci ya trop ».

Comme on peut le constater, Werra et J.B s’estiment suffisamment habiles pour croire que leurs tensions contradictoires se neutraliseront. Et ils sont sűrs d’eux-męmes pour penser qu’ils s’entraident ŕ adopter une bonne ligne de conduite en passant l’éponge sur leurs écarts de conduite. Leurs tempéraments ont quelque chose de commun: une évidente sérénité, un calme trčs affiché et plutôt rassurant pour en finir avec leur polémique stérile du reste.

De leur entraide et de leur capacité ŕ définir l’espace dans lequel ils pourront le plus rapidement possible ouvrir leurs discussions ŕ deux, dépend aussi la fin pacifique, la mort en douceur de la polémique entre leurs fanatiques respectifs.