L’artiste musicien Noël Ngiama Makanda Werrason, patron de l’orchestre Wenge Musica-maison-mčre, ne semble plus ętre en sainteté d’odeur avec son sponsor, la société brassicole Bracongo. Le parfait amour ayant relié jadis ces deux partenaires n’aura pourtant pas vécu, sans que l’une des oeuvre produite a titré publicitaire au profit de cette société n’aille jusqu’ŕ décrocher un trophée, ŕ la toute derničre édition des Koras 2004, en Afrique du Sud.

Mais, a terme, faisant le bilan de ces rapports, la « Majorité plurielle », une structure corn posée des fanatiques se Werrason, aurait trouvé en fin de comptes que leur vedette ne tirait pas des dividendes conséquents.

La série de réunions tenues par cette structure en vue de faire l’évaluation de ces rapports a débouché sur un constat amer.

Il a été, ŕ cet effet, couché un document ŕ caractčre interpellateur ŕ l’endroit de part et d’autre de Werrason et de son sponsor.

A la lecture faite de ce document, il ressort que les fanatiques ne sont pas d’accord que leur vedette soit rabaissée au męme niveau que d’autres musiciens soutenus par Bracongo, qui ne sont pas de son rang et de se renommée. Il est également évoqué la défaillance constatée ŕ la veille des productions des festivités de fin d’année 2004, du manque de professionnalisme du sponsor dans l’organisation des concerts. C’est le cas notamment avec la location des mauvais podiums dont l’un s’est cassé en plein concert causant des blessures parmi les musiciens. Męmement pour la qualité de la sonorisation.

Ce document accuse aussi le sponsor pour n’avoir pas réservé ŕ Werrason l’accueil réservé aux autres musiciens de l’écurie ŕ leur retour des tournées.

A titre illustratif, il est évoqué le sabotage de l’accueil au retour de Werrason, des Koras 2004, alors que les circonstances obligeaient un accueil digne d’éloges.

Aussi, il est reproché au sponsor qui n’a jamais favorise les productions ŕ travers les régions de leur vedette, au moment oů d’autres musiciens de l’écurie Bracongo, le font sans problčme.

Les fans dénoncent aussi les nombreuses promesses, non tenues par le sponsor en leur faveur.

Pour toutes fins utiles le collectif des fans Werrason souhaité que la Bracongo repense sa méthode de sponsoring avec leur vedette, autrement, il sera question que soit mis un terme ŕ leurs rapports.

Retenez que dans la maničre de gérer sa carričre musicale, Werrason, attache beaucoup d’importance aux recommandations de ses fans.