KINSHASAAfrique • Selon un groupe d'opposition, le nombre de personnes tuées lors de la répression des manifestations en faveur de la démocratie à Khartoum, est passé à 60.