Le Conseil national de l’ordre des pharmaciens (CNOP) vient d’interdire toute vente de l’ampicilline destinée à l’administration par voie orale, indique cette corporation dans un communiqué de presse parvenu dimanche à l’ACP.

La corporation motive sa décision par des raisons scientifiques. En effet, suite à sa faible absorption par la voie orale, ce médicament a été retiré de la liste des médicaments essentiels des plusieurs pays dans le monde.

La direction de la pharmacie, médicament et plantes médicinales, n’accorde plus d’autorisation d’importation et de mise sur le marché, des formes d’ampicilline administrée par voie orale. Et cela pour les raisons évoquées ci-haut depuis 2010, souligne le communiqué.

De même, l’organisation mondiale de la santé (OMS), a déjà retiré ce médicament de sa liste depuis 2012. D’où le CNOP charge les conseils provinciaux d’interpeller quiconque ne respectera pas cette interdiction.

Les pharmaciens, les médecins et els infirmiers ont le devoir de vulgariser et de respecter cette consigne afin de préserver la santé de la population, conclu le communiqué.

ACP


(SM/PKF)