Bunga, la farine en swahili, est à l’honneur dans une expo-installation de l’artiste Rita Mukebo organisée à l’Institut français Halle de l’étoile de Lubumbashi. Dans cette expo-installation, l’artiste présente Bunga comme une simple poudre blanche pour les uns, et  comme symbole de toute une vie pour les autres qui la consomment en aliment de base.

Rita Mukebo présente la valeur culturelle de Bunga dans la société  Katangaise comme un facteur de chance, de succès, de naissance spéciale, de promotion professionnelle, bref de tout ce qui apporte la joie dans la vie en société, tout en soulignant que Bunga n’a pas de rang social car tout le monde en a besoin, et on compare la valeur de tout ce qu’on peut acheter avec son argent à Bunga, la farine.

Au-delà de cette valeur, l’artiste présente également les problèmes économiques cachés derrière la farine. Elle veut, à travers cette expo-installation, sensibiliser les jeunes en particulier à une culture de l’autosuffisance alimentaire par une production locale de maïs et sa transformation en Bunga farine.

Elle veut éveiller la conscience de chacun à faire face à la pénurie de farine  que le Katanga connait chaque année, en rappelant l’époque sombre de l’histoire des années 90 au cours desquelles une farine impropre à la consommation appelée «Levimba» avait été déversée sur le marché et consommée au Katanga.

Rita Mukebo est une jeune artiste peintre engagée en résidence à la halle de l’étoile dont le rêve est de profiler comme une grande star de l’art contemporain.

ACP 


(BT/Yes)