Le premier ministre Bruno Tshibala a présenté mardi dans son intervention au Forum économique international des Amériques la situation économique de la RDC ; en insistant sur les efforts déployés par son gouvernement pour une bonne collecte des recettes publiques et une discipline budgétaire rigoureuse dans l’exécution des dépenses publiques.

Des réserves d’échanges internationaux, évaluées aujourd’hui à 1,2 milliard de dollars, sont en constante augmentation et l’ambition du gouvernement est d’atteindre 2 milliards de dollars de réserves de change avant la fin de cette année, a indiqué le Premier ministre.

Si sur le plan sécuritaire, la RDC est en paix, avec des institutions stables, ce pays souffre d’un manque criant des infrastructures, a dit le Premier précisant que grâce à la révolution de la modernité initiée par le président de la république Joseph Kabila, certains projets dans le domaine sont en cours de réalisation en attendant des financements pour d’autres.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a expliqué les avantages du nouveau code minier qui instaure un partenariat gagnant-gagnant entre l’Etat congolais et les investisseurs privés, avant de faire remarquer que le développement et l’expansion de l’économie congolaise ne reposent pas seulement sur la production minière, mais aussi sur l’agriculture et l’agro-industrie.

Quant au processus électoral, le chef du gouvernement s’est engagé à vue de consolider la démocratie et l’Etat de droit.

ACP 


(CL/GW/Yes)