Il faudrait attendre encore longtemps pour voir, après l’Afrique du Sud, un deuxième pays africain organiser la Coupe du Monde de football, l’une des compétitions sportives la plus suivie au monde.

Le Maroc qui a présenté sa candidature pour 2026 a été battue au vote par le trio nord-américain constitué des Etats-Unis, du Canada et du Mexique, au terme du 68e Congrès  de la Fifa ce mercredi.

Le Royaume Chérifien n’a obtenu que 65 voix, contre 134 pour le trio nord-américain.

Un total de 80 matchs auront lieu en 2026 qui connaîtra la participation de 48 pays. En tout, 60 matches vont se jouer aux Etats-Unis, 10 au Canada et 10 au Mexique. Il devrait y avoir un match dans chacun des trois pays le premier jour de la Coupe du monde.

La Coupe du monde reviendra en Amérique du Nord 32 ans après la World Cup 94. Le Mexique accueillera le Mondial pour la troisième fois, après 1970 et 1986.

De façon inattendue et dans un retournement de dernière minute, la Russie a voté pour le trio nord-américain "sur ordre politique", selon les indiscrétions de New York Times.

Socrate Nsimba/MMC


(SNK/PKF)