Le dépôt des dossiers de candidature pour l’élection à la députation provinciale se déroule sans incident aux BRTC des circonscriptions situées dans les zones touchées par l’insécurité, a rapporté ce mercredi 11 juillet 2018 le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku.

Le gouverneur Paluku a visité le BRTC à Goma 

« Jusque-là je n’ai pas encore noté des problèmes majeurs dans les 9 circonscriptions dans les six territoires et les trois villes. S’il y a des problèmes, nous y apporterons très rapidement des solutions mais à l’heure qu’il est nous nous réjouissons que les forces de défense et de sécurité aussi s’acquittent de leur devoir pour que les candidats déposent leurs dossiers dans les très bonnes conditions », a dit Julien Paluku.

Jusqu’à mardi 10 juillet, le BRTC Goma avait enregistré 48 candidatures. La CENI a prolongé le dépôt des candidatures jusqu’à jeudi 12 juillet et publiera les listes provisoires des candidats députés provinciaux le 17 juillet.

Le Gouverneur Julien Paluku pour l’opérationnalisation du guichet unique pour la création d’entreprises au Nord-Kivu 

Dans un autre registre, signalons que le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya, a réitéré ce mardi 10 juillet, son implication personnelle en vue de l’installation et de l’opérationnalisation de l’antenne du service du guichet unique de création d’entreprises "GUCE", dans un temps record, partant de Goma, siège des institutions provinciales.

C’était au cours d’une audience accordée en sa résidence officielle à la délégation de ce service conduite par son Directeur général, le Pr Amisi Eradi, venu faire part à l’autorité de l’état d’avancement du processus d’installation du Guichet unique de création d’entreprises, ce service mis en place par le Gouvernement central avec comme missions principales la facilitation de mise en marche d’une entreprise.

Dans moins de deux mois, l'antenne provinciale du Guichet unique pour la création d’entreprise sera opérationnelle à Goma, a ainsi assuré Pr Amisi Eradi qui a dit avoir reçu une promesse ferme de l'accompagnent du Gouvernement provincial du Nord-Kivu dans le processus du déploiement du Guce dans cette partie de la RDC après Lubumbashi, dans la Haut-Katanga et Kisangani, capitale de la province de la Tshopo.

« L’autorité provinciale qui a toujours été derrière ce projet nous a encouragé une fois de plus », a signifié le DG de service d’importance capitale avant d’affirmer avoir reçu du Gouverneur l’implication personnelle pour rendre opérationnelle ce service qui rentre dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires en RDC.

A noter qu’avec ce service, l’operateur économique a seulement trois jours au maximum pour créer une société ou un établissement sans pour autant entrer en contact avec plusieurs administrations et ainsi obtenir tous les documents exigés par la législation congolaise en un temps record (trois jours) et cela en dépassant moins d’argent.

Il s’agit de l’équivalent de quatre-vingt (80) dollars américains pour la création d’une entreprise et de 30 dollars pour un établissement. Ces frais comprennent toutes les formalités entre autres le registre de commerce et de crédit mobilier, le numéro d’identification nationale, l’affiliation à l’INSS, le numéro impôt, la publication des statuts au journal officiel pour ne citer que ces frais.

Le Guichet de création d’entreprises qui a pour rôle la facilitation des formalités de création des établissements et autres sociétés n’est pas confondre à d’autres guichets des services œuvrant aux frontières dont la mission est de faciliter les opérations d’importation et d’exportations des marchandises.

Célestin Lutete/MMC avec l’Acp 


(CL/GW/Yes)