Le coordonnateur de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC), Jonas Tshiombela vient de lancer  mardi à Kinshasa deux projets sur l’engagement  actif des femmes et des jeunes dans le processus électoral, au cours d’un point de presse. Selon M. Tshiombela, la NSCC compte accompagner, à travers ces deux projets soutenus par l’Union européenne, des candidates et candidats dans les  provinces de Kinshasa,  du Kwango,  du Kwilu et du Kongo central ainsi  que dans la ville de Nioki, dans la province de Mai-Ndombe,   avec la collaboration du partenaire «  Diakonia » qui met un accent particulier sur l’amélioration du statut de la femme congolaise.

La NSCC travaille pour améliorer et renforcer les capacités  des femmes et des jeunes dans les instances de prises de décisions,  à savoir, le parlement  et les assemblées provinciales en mobilisant les partis politiques  et les électeurs, a-t-il rappelé, affirmant que cet accompagnement consiste à former les femmes et les jeunes aux techniques et stratégies pour communiquer et mobiliser des fonds pour la campagne électorale.

Il a ajouté qu’un bulletin sur les élections sera publié au profit des femmes candidates par la NSCC  et  leurs messages et affiches y seront publiés gratuitement. « Nous prévoyons aussi des tribunes réunissant  des centaines de personnes en vue d’obtenir  plus de voix  pour gagner », at-il encore dit.Cet accompagnement  des femmes et jeunes concernera celles de la majorité, de l’opposition  et des indépendantes sans discrimination, a précisé le coordonnateur de la NSCC, indiquant que les équipes d’accompagnement appelée  « noyaux locaux d’éducation civique » (NOLEC) sont en train d’être outillées pour faire face à cette situation.

Il  a fait remarquer  que l’une des missions de la NSCC est de faire la promotion du droit de la femme et de la jeunesse  dans la société, car, pour  cette association, le développement  d’un pays  ne peut être possible qu’avec l’apport de tous. La NSCC  qui s’est lancée dans cette activité pour aider à combler la sous représentativité de la femme dans les instances de la prise  des décisions, signale que ces femmes et jeunes bénéficieront des formations qui seront organisées sur tous les sites du projet afin de renforcer leurs capacités, a conclu M. Tshiombela.

ACP 


(GTM/Milor/GW/Yes)