L'élevage et la pêche artisanale font également partie des principales activités économiques de cette province, note aussi la source. Le secteur minier contribue faiblement à son développement faiblement à son développement alors que son sous-sol est riche en diamant, fer, or, cuivre, plomb, zinc, niobium et kaolin, fait observer l'agence onusienne.

Elle justifie tout ceci entre autres par le faible niveau d'exploitation des ressources minérales, qui est essentiellement assurée d'une manière artisanale et informelle. L'industrie manufacturière, qui ne compte que quelques unités de production, est peu développée. Sa contribution à la formation du PIB provincial est très faible. La source fait savoir que d'importants gisements de diamant et d'autres matières 

précieuses ont été découverts dans les territoires de Bokungu et d'Ikela, avant de noter que les gisements de diamant, d'or et de coltan existent au Sud de la province.

La province regorge du pétrole à Nsamba dans les territoires de Boende et de Befale (Monpono), indique également l'agence onusienne qui renseigne aussi que la Tshuapa est considérée comme le berceau du développement durable avec ses ressources naturelles renouvelables (l'eau, la forêt, le sol fertile, la faune,...) Sa forêt couvre132.957 km2 dont 132.807 exploitables et qu'on y rencontre 22 exploitants quasi inactifs et quelque 70 scieurs. Le fort potentiel hydrographique de la province constitué un atout pour son développement car il devrait lui permettre d'opter pour une technologie des petites centrales.

ACP


(TH/TN/PKF)