Disponible depuis le 28 Août (date de la journée mondiale de l’hépatite) dans les centres médicaux Diamant de Ngaliema, de Bandalungwa et de Gombe, ce vaccin permet de prévenir et de réduire les cas de décès dus à cette pathologie.

Selon cette formation médicale, l’hépatite dont le taux est aussi élevé en RDC, est une inflammation du foie, causée le plus souvent par une infection virale, quelques fois aussi par l’alcoolisme, ou par une intoxication médicamenteuse ou d’un produit chimique.

Les symptômes de l’hépatite, indique l’ACP, varient d’un patient à un autre  dont certains provoquent la destruction d’une partie du foie. La majorité d’hépatites se résorbent spontanément, sans laisser les symptômes bien que la maladie persiste plusieurs mois. Au-delà de six mois, elle est considérée comme chronique. Lorsque le foie est atteint, la greffe de cet organe peut être la meilleure solution.

Il existe plusieurs types d’hépatites regroupés en deux catégories, à savoir, les hépatites virales causées par une infection et les hépatites non virales, provoquées principalement par l’ingestion des produits toxiques pour le foie. A en croire la source, l’hépatite A est considérée comme la moins grave des hépatites virales dont le risque de transmission est élevé dans les zones où les conditions d’hygiène ne sont pas respectées. Ce type d’hépatite montre la  présence des anticorps contre le Virus. Ce dernier se transmet par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés. Il peut se retrouver dans les selles d’une personne infectée et souille  la nourriture, l’eau et les fruits.

Le virus de l’hépatite B est le plus fréquent et mortel. Son vaccin est disponible depuis 1982. Il se transmet lors des rapports sexuels (présent dans les spermes et les secrétions), et par le sang (l’échange des objets tranchant ou la transfusion, lors de l’accouchement). Il est cent fois plus infectieux que le SIDA. Les porteurs ne présentent généralement pas des symptômes, mais courent un risque élevé de souffrir des maladies potentiellement mortelles comme  la cirrhose ou  le cancer du foie.

L’hépatite C est la forme virale la plus insidieuse, causée par un virus très résistant dont 80% de ses infections deviennent chroniques ayant la même contamination que l’hépatite B. Le Centre médical diamant  offre ses services à ce sujet, à la population pour une prise en charge complète, allant du dépistage au traitement, en passant par la vaccination.

ACP/Le Potentiel 


(TN/Rei/Yes)