Il a, dans son intervention, rassuré que le gouvernement provincial est le partenaire privilégié de l’Université de Lubumbashi et qu’il poursuivra sans relâche ses efforts visant l’accompagnement et le rayonnement de l’UNILU.

Il a fait savoir que l’Université de Lubumbashi présente un avantage dans le cadre de sa triple mission d’enseignement, de recherche et des services à rendre à la communauté. Le gouvernement provincial s’emploie à matérialiser la vision du développement prônée par le Chef de l’Etat tout en indiquant qu’il a l’honneur d’abriter certains projets à impact visible qui permettent à la population d’accéder aisément aux opportunités, a-t-il précisé.

Pour sa part, le recteur de l’UNILU, le Pr Gilbert Kishiba Fitula, a indiqué que l’entrepreneuriat constitue un nouveau jalon pour l’UNILU. Il s’agit, pour le comité de gestion, les enseignants et les étudiants, de connecter leurs projets et de leur donner la visibilité, de leur offrir des opportunités en terme de partenariat et de financement, a-t-il indiqué. «L’UNILU est prête à assumer sa part, en encadrant les étudiants à travers l’initiation adéquate à la recherche. Elle n’est pas seule, elle marche main dans la main avec les universités et institutions partenaires dont l’Université de Genève avec qui elle vient de ratifier une convention de partenariat», a renchéri M. Kashiba.

Il a fait remarquer que dans le monde, les affaires et la science ne peuvent évoluer sur des chemins divergents ou parallèles. Au 21ème siècle, a-t-il soutenu, l’économie a pour socle le savoir, l’intelligence et l’innovation. M. Kashiba a  précisé que l’UNILU est dans l’économie du savoir et  que la présence de la chambre de commerce Suisse-RDC la réconfortera dans les efforts pour rapprocher du monde des affaires, les académiques en leur qualité d’initiateurs des projets et d’encadreurs assurant l’accompagnement de l’étudiant porteur d’innovation.

Le représentant du président de la chambre de commerce Suisse-RDC,  Pierre Lefroid, a expliqué la vision de la chambre de commerce ainsi que son plan d’action, tout en insistant sur le fait qu’une des priorités est de montrer aux partenaires suisses que la RDC dispose des atouts. Le meilleur projet sera retenu et financé par la Suisse, a-t-il ajouté, avant la présentation de différents projets. Cette cérémonie a été rehaussée de la présence du président de l’Assemblée provinciale, Dieudonné Mwelwa Nsambi Wa Kasongo, des membres du gouvernement provincial du Haut-Katanga, du recteur de l’UNILU, des professeurs, des assistants, des étudiants, de la délégation suisse et d’autres invités de marque.

ACP 


(TN/Milor/Yes)