Le gouvernement congolais, à travers les ministères de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), ainsi que de l’Emploi, travail et prévoyance sociale, en partenariat avec le programme alimentaire mondial (PAM), a levé l’option d’organiser du 18 au 20 septembre 2018 à Kinshasa, un atelier d’évaluation des capacités nationales pour la mise en œuvre des cantines scolaires en RDC.

Le service de communication du ministère de l’EPSP, qui l’a annoncé lundi à l’ACP, a déclaré que le gouvernement avait décidé d’instaurer une politique nationale des cantines scolaires au bénéfice des écoliers. Selon ce service, la motivation du gouvernement vient du fait que l’aide internationale en ce qui concerne ces cantines scolaires qui a bénéficié à des millions d’enfants dans des milieux vulnérables est restée confrontée à des fluctuations. La même source souligne que l’Etat congolais a aussi pensé que l’alimentation scolaire joue un grand rôle dans la protection sociale d’où l’éducation de qualité et la nutrition des enfants en âge de scolarisation primaire.

ACP 


(ROL/Milor/GW/Yes)