L'exécution du budget général de l'Etat a atteint, jusqu'au 28 septembre de l'exercice en cours un taux de réalisation de 60% en recettes mobilisées et 56,3% en dépenses effectuées, a appris mercredi l'ACP de la Banque centrale du Congo(BCC). Selon la source, le cumul de ces recettes représente 5.352,823 milliards de CDF et celui de dépenses 5.022,291 milliards de CDF dégageant un solde positif de 330,531 milliards CDF.

Le ministère des Finances a réussi, à trois mois de la clôture de l'exercice 2018, à mobiliser 60% des recettes de l'Etat au regard des préversions, indique la même source qui précise que la Direction générale des impôts (DGI) a dépassé ses assignations de près de 5%. Elle a mobilisé 2.832,601 milliards de CDF sur 2.700,881 milliards de DCF lui assignées, soit un taux de réalisation de 104,9%.

Pour ce qui est des recettes douanières réalisées par la Direction générale des douanes et accises (DGDA), la même source, indique qu'elle a légèrement dépassé 50% de réalisation, soit 1.330,624 milliards de CDF sur les 2.550,320 milliards de CDF prévus sur l'année. La Direction générale 
des recettes domaniales et de participation (DGRAD) a, quant à elle, note la source, recouvré 94% de ses prévisions annuelles.

Ses recettes mobilisées ont atteint 1.079,289 milliards de CDF sur 1.022,994 milliards de CDF, soit un taux de réalisation de 94,8%. Par contre, fait noter la source, d'autres recettes ont été mobilisées notamment celles du secteur pétrolier avec un taux de réalisation de 52,7%. Par ailleurs les rémunérations de l'ensemble du personnel pris en charge par l'Etat ont été payées à hauteur de 2.004,762 milliards de CDF sur les prévisions globales de 2.660,793 de CDF. Ce qui dégage un taux de réalisation de 75,3%.

ACP 


(TN/TH/Yes)