Les Nations Unies se disent gravement préoccupées par une série d'attaques perpétrées par le groupe djihadiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, qui auraient fait près de 40 morts ces derniers jours.

Le coordinateur humanitaire de l'ONU au Nigeria, Edward Kallon, a appelé le gouvernement et les forces de sécurité à faire davantage pour protéger les communautés.

M. Kallon a également exhorté les autorités nigérianes et notamment celles de l'État de Kaduna à enquêter sur les affrontements de la semaine dernière dans la région de Kasuwan Magani qui ont fait plus de 50 morts.

Le gouverneur de l'État de Kaduna, Nasir Ahmad El Rufai, a déclaré que les poursuites contre 25 personnes arrêtées pour violences seront accélérées.

Boko Haram a été fondée en 2002 et a lancé des opérations militaires en 2009.

Son insurrection a fait des milliers de morts et des millions de déplacés, principalement dans le nord-est du pays.

Le groupe islamiste a également étendu ses activités aux pays voisins notamment le Cameroun et le Niger.

Bbc.com 


(Yes)