Le rapporteur de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Jean-Pierre KalambaMulumba N'galula annonce le démarrage jeudi 08 novembre de l'opération de l'accréditation des témoins des partis et regroupements politiques, des candidats indépendants, des observateurs nationaux et internationaux ainsi que des journalistes nationaux et internationaux pour les élections présidentielle, législatives et provinciales du 23 décembre 2018.


Selon un communiqué de la centrale électorale reçu mercredi à l'ACP, le calendrier y afférent prévoit à cet effet l'accréditation des observateurs et des journalistes du 8 novembre au 10 décembre 2018, tandis que celle des témoins intervient du 8 novembre au 22 décembre 2018.


La CENI invite les partis et regroupements politiques, les candidats indépendants, les ONGS nationales et internationales et les organes de presse nationaux et internationaux désireux de participer à l'observation de ces trois scrutins à s'adresser aux Secrétariats exécutifs provinciaux (SEP) situés aux chefs-lieux des provinces et aux antennes au niveau des territoires et villes du pays.

Pour des raisons opérationnelles, il est conseillé aux observateurs et journalistes internationaux de solliciter leur accréditation à son siège dans la commune de la Gombe, indique la source.

La CENI présente les modalités d'accréditation de la manière suivante: retirer les formulaires de demande d'accréditation au SEP pour les internationaux, aux secrétariats exécutifs provinciaux (SEP) et aux antennes pour les nationaux ou encore sur son site, remplir les formulaires plus la copie des cartes d'électeurs et les retourner aux lieux susmentionnés afin de permettre à la CENI de confectionner les cartes d'accréditation. Celles-ci sont faites pour les opérations de vote et de dépouillement ainsi que pour le centre local de compilation des résultats.

Des conditions pour être témoins des partis ou regroupements politiques, indépendants 

Les conditions requises pour être témoin, selon la CENI, sont les suivantes: être inscrit sur la liste électorale, être désigné par un parti politique légalement reconnu en RDC ou par un candidat indépendant.

Le communiqué de la CENI rappelle que le parti ou regroupement politique ou candidat indépendant qui sollicite l'accréditation doit au préalable signer le code de bonne conduite des partis ou regroupements politiques ou candidats indépendants aux élections en RDC. Les témoins désignés par ces derniers doivent signer l'Acte d'engagement du témoin.

La source ajoute que ne peut solliciter l'accréditation dans une circonscription électorale que le parti, le regroupement politique ou le candidat indépendant ayant présenté une liste dans celle-ci et le plan de déploiement des témoins. Les observateurs nationaux doivent se soumettre aux prescrits de la loi électorale en son article 95, alinéa1, tandis que les ONGS nationales et internationales sont soumises à la signature préalable de la charte de bonne conduite des observateurs électoraux,précise la source, avant d'ajouter que les observateurs nationaux et internationaux mandatés doivent signer l'Acte d'engagement de l'observateur électoral.

Le nombre d'observateurs nationaux accrédités dans le Centre local de compilation des résultats(CLCR) est limité à deux par organisme conformément à l'art.94, alinéa 1 de la loi électorale et cela vaut aussi pour les ONGS.

De l'accréditation des journalistes 

Selon la source, les journalistes nationaux doivent présenter une lettre de demande d'accréditation de l'organe de presse qui le mandate ou une demande individuelle d'accréditation pour le journaliste indépendant, avoir une carte de presse valide et être porteur d'une carte d'électeur ou passeport valide, présenter deux photos format récentes identiques.


Pour leur part, les journalistes étrangers, insiste le communiqué, doivent présenter une copie certifiée conforme à l'autorisation de prester en RDC délivrée par le ministère ayant la presse dans ses attributions, être porteur d'une copie du passeport avec visa d'entrée en cours de validité et en déposer une photocopie et présenter deux photos formats passeports récentes identiques.


Enfin, la CENI recommande à tous de signer au préalable la charte de bonne conduite des journalistes en période électorale en RDC. « Ne peut solliciter l'accréditation dansune circonscription électorale que les organes de presse ayant présenté le plan de déploiement des journalistes dans celle-ci », a-t-il ajouté.

ACP 


(TN/Rei/Yes)