Les autorités de la province du Kasaï sont déterminées à diminuer le cas de malades affectés de paludisme dans cette contrée de la République, après le lancement de la campagne universelle de distribution à base communautaire des moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action.

Environ 90.000 Kasaïens ont souffert de la malaria en 2017 contre 482 en 2016.

Au cours d’une conférence de presse tenue au gouvernorat de province, le gouverneur  ai du Kasaï a déclaré :

« Nous avons pris toutes les dispositions, nous allons pouvoir signer une note circulaire que nous mettrons à la disposition des administrateurs des territoires, en commençant par la ville, la mairie, les bourgmestres des communes, dans les territoires, les chefs des groupements, des villages, pour pouvoir mettre en pratique tous ce que nous leurs avons donné comme message,  de manière à pouvoir empêcher l’augmentation de nombre de malades ».

Pour ce qui est de l’utilisation abusive des moustiquaires, les mesures sont prises et toutes les dispositions sont mises en place pour sanctionner les éventuels coupables, a affirmé le gouverneur ai.

Un arrêté a été adopté par le gouvernement  provincial en conseil des ministres interdisant l’utilisation abusive des moustiquaires imprégnées. Pour les récalcitrants, les mesures sont déjà prises et lorsqu’on attrape quelqu’un entrain d’utiliser abusivement la moustiquaire, alors,  nous allons mettre la main sur lui par nos services, a averti le gouverneur ai.  

2.779. 300 moustiquaires ont été distribuées, dont  97.415 dans les ménages soit 4.895. 156 personnes. Cette campagne est financée par USAID à travers Unicef. 

Gisèle Mbuyi/MMC 


(GM/TN/Yes)