Incertitude sur l'avenir du gouvernement en place 

M. Lieberman a appelé à des élections anticipées, jetant l'incertitude sur l'avenir du gouvernement en place depuis 2015, considéré comme le plus à droite de l'histoire d'Israël.

Le ministre ultranationaliste a dénoncé devant la presse le cessez-le-feu comme une "capitulation devant le terrorisme". "L'Etat achète le calme à court terme au prix de graves dommages à long terme pour la sécurité nationale", a-t-il dit.

M. Lieberman a aussi critiqué la décision du gouvernement de permettre le transfert de dollars qataris dans la bande de Gaza principalement pour payer les salaires des fonctionnaires du mouvement islamiste palestinien Hamas.

"Nous devons nous entendre sur une date pour des élections le plus tôt possible", a-t-il dit, alors que l'échéance de la mandature est actuellement fixée à novembre 2019.

RTBF


(Yes)