Le Dr Guy Mbenza, diabétologue et président de l'association « Vaincre le diabète au Congo », a affirmé que le diabète en RDC est devenu un problème de santé publique. Il a fait cette déclaration à l'occasion de la journée mondiale du diabète célébrée hier mercredi 14 novembre sous le thème "La famille et le diabète", a indiqué radiookapi.net. Selon les spécialistes en santé, la situation de cette maladie est préoccupante en RDC avec un taux toujours croissant des malades. Mais le Dr Guy Mbenza note la difficulté qu'éprouvent les experts pour élaborer des statistiques. « Nous avons des privés tout comme des confessions religieuses qui s'adonnent à la prise en charge sans que le programme national ne puisse être le gestionnaire de tous ces centres. Ce qui fait que chacun qui soigne son diabétique ne peut pas fournir des statistiques fiables. Nous devons savoir qu'à Kinshasa, les consultations en diabète sont devenues de plus en plus nombreuses. C'est un problème de santé publique », a-t-il fait savoir. Avant de noter que le nombre croissant des personnes souffrant de cette maladie doit entraîner des programmes d'éducation et de sensibilisation. Et pour ce médecin, cela commence en famille.

La prise en charge 

En ce qui concerne la prise en charge des malades, quelques hôpitaux et centres de santé, avec l'appui des partenaires extérieurs, assurent le service. C'est le cas du centre Bolingani de l'Armée du Salut à Kinshasa. « Nous devons commencer d'abord par l'éducation, apprendre au patient d'accepter son état, ensuite par lui expliquer comment vivre avec le diabète. C'est un grand cours parce qu'on lui apprend comment manger, comment s'injecter de l'insuline ... », explique l'un des infirmiers du centre Bolingani. La Journée mondiale du diabète, organisée par la Fédération internationale du diabète (FID) et soutenue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est la plus importante campagne mondiale de sensibilisation au diabète. Elle a été lancée en 1991 comme réponse à l'escalade de l'incidence du 1a diabète dans le monde. Depuis, elle a gagné en popularité et rassemble désormais des millions de personnes dans le monde entier, dont les leaders d'opinion, les professionnels et prestataires 
de soins de santé, les médias, les personnes atteintes de diabète et le grand public.

Pour rappel, cette journée mondiale du diabète est célébrée, chaque année, le 14 Novembre. Cette date a été choisie car c'est l'anniversaire de Frederick Banting qui, avec Charles Best, a, pour premier, développé la théorie à l'origine de la découverte de l'insuline en 1922. Elle est célébrée dans le 
monde entier par les 190 associations membres de la Fédération internationale du diabète dans 150 pays, ainsi que par d'autres associations, des prestataires de soins de santé, et des personnes avec un intérêt pour le diabète. Les associations membres de la FID organisent un grand nombre d'activités qui sont ciblées vers une variété de groupes, telles que: émissions de radio et de télévision, manifestations sportives, tests de dépistage gratuits, réunions d'information du public, campagnes d'affichage (posters et dépliants), ateliers et expositions sur le diabète, etc. En 1996, un logo permanent a été dessiné pour créer une identité globale et puissante pour la journée mondiale du diabète. Le logo combine l'équilibre et le travail d'équipe et est basé sur le symbole bien connu du Yin et du Yang. Un équilibre exact d'insuline, de médication, d'un régime alimentaire et d'activité physique est essentiel pour 
la gestion du diabète, tout comme la coopération entre les personnes atteintes de diabète, leurs amis et familles, les professionnels des soins de santé, et les autorités publiques.

O.D/R.O/Le Potentiel 


(TN/Milor/GW/Yes)