Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a observé un essai d’une « nouvelle arme tactique ultramoderne », affirme, ce 16 novembre, la presse officielle à Pyongyang. Il s’agissait de la première visite publique par Kim Jong-un d’un site militaire depuis que le dialogue a repris entre Washington et Pyongyang.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un n’a pu réprimer sa « joie passionnée » après l’essai réussi de cette mystérieuse « arme tactique », affirme l’agence de presse officielle à Pyongyang. Cette arme est présentée comme un projet lancé par son père défunt, Kim Jong-il.

Son développement serait « la manifestation des capacités [nord-coréennes] de défense dans la région ». Est-ce un drone ? Une pièce d’artillerie ? Pyongyang n’a fourni aucune photo ni aucun détail.

Avertissement 

Cette annonce semble être surtout un avertissement. Alors que les négociations n’avancent pas, la Corée du Nord fait pression sur les Etats-Unis pour les forcer à accepter un compromis, notamment sur l’allègement des sanctions.

Mais le régime évite toute rhétorique agressive et toute insulte, calibrant ainsi soigneusement son message pour éviter un effondrement du dialogue. « Les pourparlers continuent », a d’ailleurs répondu le département d’Etat américain qui affirme continuer de croire que « Kim Jong-un respectera ses engagements pris [en juin] lors du sommet de Singapour » avec Donald Trump.

RFI


(DNK/Yes)