Mme Bope a fait savoir que les femmes apportent une contribution énorme dans la société en œuvrant notamment dans des entreprises en tant qu’ouvrières et dirigeantes, dans des exploitations agricoles où elles exercent comme entrepreneures et employées et dans des maisons en s’occupant du mieux-être de leurs familles.

Les femmes restent aussi touchées de manière disproportionnée par la pauvreté, la discrimination et l’exploitation, a-t-elle révélée soulignant que cette discrimination basée souvent sur le genre les condamne à des emplois précaires et mal rémunérés et ne permet qu’à une faible minorité d’entre elles d’être élevées à des postes des responsabilités.

Mme Bope a, en outre, demandé aux décideurs nationaux et aux partenaires au développement à s’occuper de l’encadrement et de la formation des femmes démunies et celles issues des milieux ruraux en vue de leur autonomisation et de leur contribution au développement durable de la RDC.

ACP


(ROL/PKF)