Facebook a expliqué que le post problématique avait été retiré dès qu'il en avait eu connaissance le 9 novembre, soit quinze jours plus tard... Malheureusement, le deal pour la vente de l'adolescente avait déjà été conclu. 

Selon Plan International, organisation de défense des droits de l'enfants, le père de la jeune fille aurait reçu 500 vaches, trois voitures et 10.000 dollars en échange de sa fille.

Vu le "succès" de sa vente sur Facebook, Plan International craint que ça donne la même idée à d'autres familles.

Pour le directeur de Plan International au Sud-Soudan, il ne s'agit ni plus ni moins d'une "utilisation barbare de la technologie se rapprochant d'un marché d'esclaves moderne"

La fille ainsi vendue a été mariée de force le 3 novembre. Plan International demande au gouvernement du Sud-Soudan d'enquêter sur cette affaire et de punir les responsables. 


Selon les chiffres de l'UNICEF publiés en novembre 2017, 52% des filles du Sud-Soudan sont mariées avant l'âge de 18 ans. Selon l'UNICEF, les filles et leurs proches sont convaincus que ces mariages précoces peuvent les aider à sortir de la pauvreté.

Afriquefemme.com


(CI/Yes)