La Banque africaine  de développement(BAD) et  l’Office des Routes(OR) ont signé un contrat de financement pour la réhabilitation de la nationale numéro 1, dans son tronçon qui relie Kinshasa et Bashamba, dans la province du Kwilu, a appris l’ACP à la direction générale  de cet office.

 Ce financement de 78 millions de dollars américains servira, non seulement à la réhabilitation de cette chaussée, mais également à la construction des écoles, hôpitaux et ponts. Le Directeur général de l’OR, Herman Mutima Sakrini a laissé entendre que cette réhabilitation est un soulagement pour les habitants de cette partie de  la province qui éprouvent des difficultés à cause de cet état de la route.

Pour rappel, La BAD avait financé la reconstruction des  tronçons routiers N’sele-Lufimi et Pont Kwango- Kenge, il y a près de dix ans. Cette institution financière de développement avait également financé les études de faisabilité pour que cette  nationale puisse être réhabilitée jusqu’à Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï-Oriental.

Les tronçons Batshiamba-Tshikapa viennent d’être reconstruits sur le financement de plusieurs bailleurs de fonds, dont l’Union européenne, la Banque mondiale ainsi que la BAD.

Il est à noter que la route nationale no1 est l’ épine dorsale de l’économie de la République démocratique du Congo, du fait qu’elle traverse les provinces de l’Ouest, à savoir le Kongo central, la ville de Kinshasa, le Kwango, le Kwilu ainsi que les province de Est, dont le Kasaï central, le Kasaï-Occidental, le Kasaï, le Kasaï-Oriental, la Lomami, le Haut-Lomami, le Tanganyika, le Lualaba et le Haut-Katanga, soit plus de 3300 km.

ACP 


(BT/Yes)