Une exposition d’œuvres d’art illustrant la vie quotidienne de la population kinoise, réalisées par les enseignants et les étudiants de différentes filières d’art de l’Académie des beaux-arts (ABA), a été ouverte vendredi au public, à l’occasion du 75ème anniversaire de l’existence de cet établissement d’enseignement supérieur.

Ces œuvres d’art dont, des tableaux de peinture, des statues, des images photographiques, des objets en céramique et en porcelaine, portent des messages liés à la quête informelle, aux conditions de transport, aux phénomènes sociaux émergents, à l’écologie et au patriotisme kinois.

Au stand des images photographiques de l’artiste Isaac Sahani, l’artiste présente une femme, «Grand prêtre mère», qui illustre la débrouillardise des kinoises, au travers, notamment des restaurants et des salons de coiffures de fortune.

De son côté, l‘artiste Paulvi Ngimbi a peint des tableaux intitulés «Pour le bonheur des uns et le malheur des autres», qui dénotent la vie dans l’opulence de certains kinois, contrariée avec la misère des autres.

Il en est de même des tableaux de l’artiste Jules Botelua qui présente les véhicules de transport en commun peints en jaune et des véhicules amortis évacués de la chaussée, signe d’innovation dans ce secteur.

Certains ont affirmé que Ces expositions constituent, pour les visiteurs, et les étudiants nouvellement admis au sein de l’ABA, une source d’inspiration profonde, en même temps un moyen d’encouragement  à  ce métier de leur choix.

ACP


(BTT/PKF)