La cour spécialisée du tribunal régional de première instance était justement en train d’examiner la procédure de divorce du couple.

L’homme « a également tenté de se suicider et a été transporté à l’hôpital où il se trouve dans un état critique », a précisé la porte-parole de la police, la colonelle Thembeka Mbele. L’homme n’était pas en service au moment des faits.

Une faille de sécurité ?
Selon un journaliste local, les deux victimes se trouvaient dans la galerie du public du tribunal. D’après le média en ligne sud-africain TimesLive, des membres du personnel judiciaire, choqués par la scène, ont été escortés hors de l’immeuble.
La sécurité est habituellement renforcée dans les tribunaux d’Afrique du Sud. Les visiteurs et le personnel doivent passer à travers des détecteurs de métaux et tous les sacs sont radiographiés à l’entrée. Seuls les policiers sont autorisés, dans le cadre de leur travail, à y entrer armés.

20minutes.fr 


(CI/Yes)