La source fait savoir toutefois que depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de quatre cent quarante, dont trois cent quatre-vingt-douze confirmés et quarante-huit probables. S'agissant des décès, au total, il y a eu deux cent cinquante-cinq dont deux cent sept confirmés et quarante-huit probables.

Néanmoins, quatre-vingt-dix-sept cas suspects sont en cours d’investigation. Six nouveaux cas confirmés dont un à Beni, un à Komanda, un à Katwa, un à Butembo, un à Masereka et un autre à Vuhovi. Trous nouveaux décès ont été rapportés dont deux à Butembo et un à Komanda. Une nouvelle personne a été guérie et sortie du centre de traitement de Butembo.

Notons que dans la lutte contre Ébola, les femmes ont une place centrale dans les communautés au Nord-Kivu. Elles sont non seulement les piliers des foyers mais sont également des acteurs économiques importants grâce à leurs nombreuses activités commerciales. Ainsi, afin de renforcer l’engagement communautaire, il a été décidé de féminiser davantage la riposte contre Ébola en impliquant directement les femmes leaders.

Des ateliers de formation pour les représentantes des associations féminines ont été ainsi organisés à Beni et Butembo. Pendant un mois, ces nouvelles communicatrices accompagneront les équipes de la riposte sur le terrain afin d’aider à lever les quelques réticences qui subsistent encore dans certains quartiers.

Blandine Lusimana/Le Courrier de Kinshasa


(ROL/GW/Yes)