Le ministère du Développement Rural et le Fonds Mondial pour la Nature (WWF- RDC) ont signé lundi, un protocole d'accord de collaboration dans le cadre de la mise en œuvre de l'outil de suivi communautaire des Objectifs du développement durable (ODD), au cours d'une cérémonie organisée lundi, dans la salle de réunion du Secrétariat général au Développement rural, à Kinshasa.

Le secrétaire général au Développement rural, Georges Koshi Gimeya a dans son discours, salué l'engagement du WWF-RDC dans ce processus de mise en œuvre de cet outil de suivi communautaire des ODD, avant d'appeler les différents partenaires potentiels et les bailleurs de Fonds à les rejoindre en vue de résoudre rapidement les sérieux problèmes que connaissent nos milieux ruraux.

Il a félicité le WWF/RDC pour sa détermination à accompagner son administration dans la réalisation de sa mission consistant à encadrer les communautés de base. M. Koshi a indiqué qu'à travers cette convention de collaboration, l'administration entrevoit le début de l'exécution du décret relatif à la coordination des interventions en milieu rural, soulignant que toute activité menée au niveau du milieu 
rural doit être contrôlée et renseignée au niveau du Développement rural car l'Etat lui a donné autorité pour contrôler toutes ces activités.

Pour lui, ce protocole d'accord cadre avec tout ce qui est activité réalisée pour les populations au niveau des milieux rural et urbain. Il a fait savoir que le choix porté à cet organisme est dû au fait que celui-ci ne gère pas seulement la nature mais aussi les personnes vivant dans cette nature. «La nature est un ensemble et une symbiose constituée non seulement des arbres mais aussi des êtres humains », a-t- il dit. A propos des financements, il a précisé qu'il ne s'agit pas de vérifier l'argent mais plutôt de réaliser des activités susceptibles de laisser des impacts positifs.

Le WWF pour la mise en œuvre de l'accord de collaboration entre les deux parties 

Le Directeur national du Fonds mondial pour la nature (VWVF/RDC), Juan Seve a émis le vœu de voir la signature de cet accord marquer véritablement le lancement de la mise en œuvre de cet outil sur toute l'étendue de la RDC avec la participation des organisations de la société civile ainsi que celle des entités administratives décentralisées.

Cela afin de doter la RDC d'une base d'information bien fournie en données actualisées sur l'avancement de la mise en œuvre du développement durable guidé pas les Objectifs qu'ils s'engagent à atteindre.

Le WWF seul, a-t-il reconnu, ne peut pas faire ce travail sur toute l'étendue de la République, et lance un appel aux Organisations de la société civile impliquées dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable afin de constituer un réseau d'organisations qui participera à ce travail sous la supervision du ministère du Développement rural. C'est pour cela, a-t-il poursuivi, il est indispensable de se pencher sur les ODD qui assurent un équilibre entre l'économie, l'environnement et le développement des populations.

« On ne peut combattre la pauvreté sans créer des richesses, on ne peut créer des richesses sans le commerce et on ne peut faire le commerce sans apprendre le business », a dit Juan Seve, ajoutant que cela nécessite un encadrement de proximité dans l'équilibre écologie-économie.

ACP 


(GTM/TH/GW/Yes)