Le POTENTIEL qui ouvre le bal, ce matin, titre à sa Une : « Présidentielle : ruée vers l’électorat de l’Est ». Avec 18.285.927 d’électeurs valides, soit 45, 38% du corps électoral convoqué pour les scrutins du 23 décembre 2018, les provinces de l’Est vont peser de tout leur poids dans la conquête du siège présidentiel, estime le journal. « Voilà qui expliquerait la ruée vers l’Est des trois candidats président de la République en lice, à savoir Emmanuel Ramazani Shadary du FCC, Martin Fayulu de Lamuka et Félix Tshisekedi du CACH. Car, dompter cette partie du pays équivaudrait à s’ouvrir les postes du Palais de la nation », résume le confrère.

L’Agence congolaise de presse ACP met le cap sur la propagande du candidat du FCC et titre dans son bulletin : « Ramazani Shadary en campagne électorale dans le Grand Equateur ». Le candidat à la présidentielle pour le compte du Front commun pour le Congo (FCC), le député national Emmanuel Ramazani Shadary, a quitté Kinshasa mardi, à bord d’un vol spécial à destination de Gbadolite, chef-lieu de la province du Nord-Ubangi, première étape d’une tournée de campagne électorale dans le Grand Equateur, écrit l’agencier. « Après Gbadolite, le candidat du FCC se rendra successivement à Gemena, dans le Sud-Ubangi, à Lisala et Bumba dans la Mongala et à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur », rajoute l’ACP.

De son côté, le trihebdomadaire CONGO NOUVEAU révèle les résultats d’un sondage et titre à sa Une : « Intentions de vote à la présidentielle 2018, Félix Tshisekedi seul face à Shadary : l’opposition fabrique sa propre défaite ». Ce tabloïd qui relaye le Sondage Les POINTS, rapporte que le candidat du FCC, Emmanuel Ramazani Shadary a conforté son « avance avec 49 % » des intentions de vote, si l’électorat était convoqué le 2 décembre, jour du sondage. Alors que Félix Tshisekedi remonte sa pente à Kinshasa et obtient « 25 % » des intentions de vote dans l’ensemble du pays.

FORUM DES AS, quant à lui, table sur le même sondage et publie au ventre du journal : « Vers un duel Shadary-Fatshi ». Avec respectivement 49,7% et 25,1% d’intentions de vote, les candidats n°13 et n°20 semblent distancer Martin Fayulu crédité de 8,8%, écrit ce quotidien de Limete, à Kinshasa. « Notre quatrième sondage sur les intentions de vote aux scrutins du 23 décembre 2018 montre un potentiel électoral de plus en plus évolutif pour deux candidats Présidents, à savoir, Emmanuel Ramazani Shadary et Félix Tshisekedi… », rapporte le journal.

Par ailleurs, le journal L’AVENIR qui relaye une analyse, titre à sa Une : « Cabale contre la Gécamines : un enjeu électoral ». Dans cette analyse signée Jean-Pierre Kambila Kankwende, le cabale contre la Gécamines est un enjeu électoral, pense cet observateur qui fait référence aux révélations du PCA de la Gécamines, Albret Yuma, le 28 novembre dernier, lors d’un point de presse.

Dido Nsapu/MMC 


(DNK/Yes)