L’Afrique sera représentée à la Coupe du monde de football féminin (7 juin-7 juillet) par trois arbitres, à savoir l’Ethiopienne LidyaTafesseAbebe, la Rwandaise SalimaMukansanga et la Zambienne LENGWE Gladys, selon Cafonline.com.

Les trois arbitres seront accompagnées de quatre arbitres-assistantes : la Kenyanne Mary Njoroge, la Malgache Lidwine Rakotozafinoro, la Mauricienne Queency Victoire et la Malawite BernadettarKwimbira. Ces sept Africaines ont été désignées par Commission des arbitres de la FIFA (Fédération internationale de football association) qui a retenu 27 arbitres et 48 arbitres assistantes issues de 42 pays.

La route vers la Coupe du monde féminine de la FIFA 2019 a débuté en septembre 2015 pour un premier groupe d’arbitres issues du monde entier, lorsque la FIFA a officiellement lancé le projet d’arbitrage pour le football féminin : « En route pour France 2019 ».

Dans le cadre de ce projet, des séminaires de préparation ont été organisés ces trois dernières années pour les arbitres et arbitres assistantes, mettant l’accent sur la protection des joueuses et de l’image du football, et sur l’interprétation uniforme des Lois du Jeu.

L’expertise technique, la compréhension du football, la condition physique et la lecture du jeu et des approches tactiques des équipes font également partie des principaux thèmes abordés lors des séminaires.

Les arbitres sélectionnées poursuivront leur préparation jusqu’au coup d’envoi de France 2019. D’autres séminaires seront organisés, tandis que les instructeurs d’arbitres de la FIFA continueront leur travail d’observation tout en fournissant aux arbitres un soutien et des conseils. Tout est mis en œuvre pour faire en sorte que les arbitres soient 100% prêtes pour ce grand rendez-vous.

ACP


(SNK/PKF)