Le pasteur Athoms Mbuma de l’église Philadelphie (commune de Barumbu), a révélé lors de son intervention à la conférence et foire des entrepreneurs que la musique interpelle consciemment un message déclaré qui peut être entendu (primaire) ou sous-entendu (sublimal) parce qu’à travers la musique, il y a soit une intention cachée, soit un sentiment derrière (le cœur).

Pour Ahoms Mbuma, la musique est entendue dans la mesure où l’on écoute les paroles et le message clair à travers les paroles prononcées tandis qu’elle est sous entendue lorsqu’elle démontre le contraire de la première. Il a , à cet effet, énuméré sept niveaux différents de l’évolution de la musique, à savoir dévotionnelle, d’édification, éducationnelle, académique, populaire, mondaine et diabolique.

La musique peut être du domaine culturel, émotionnel et spirituel parce que dans chaque morceau, il y a une sorte de muse.

ACP


(Rei/BTT/PKF)