Il ressort de ces assises des recommandations permettant à la jeunesse de prendre conscience de l’enjeu du changement climatique et s’en approprier. C’est dans ce cadre qu’il est demandé aux jeunes, de développer le sens de l’engagement sur la question du chapeau climatique, de se montrer volontaire en vue de contribuer effectivement et efficacement à la lutte contre le changement climatique.

Il leur a été demandé également d’identifier d’abord son entourage à travers les regroupements, les comportements des objets de gaspillage et d’émission à gaz effet de serre, constituer de fortes propositions en définissant les responsabilités dans les milieux scolaires, universitaires locaux et socio-professionnels. Par ailleurs, il a été recommandé à l’Etat congolais la prise en compte et la promotion des initiatives des jeunes dans le cadre de la lutte contre ce phénomène.

Informer et former la jeunesse congolaise face au changement climatique 

Les intervenants à ces travaux ont abordé différentes thématiques visant à conscientiser les jeunes face au changement climatique. Ainsi, M. Prince Ilonga, expert en gestion de la biodiversité a, dans son exposé sur «La permaculture en milieu rurale», étalé les avantages de la permaculture notamment l’augmentation de la production sur de petites surfaces diversifiées tout en développant une visibilité environnementale.

L’exposé de M. Junior Bowela, activiste environnemental, a porté sur la thématique «Le bien-fondé de la conservation communautaire». L’orateur a explicité le contexte de la nature qui est en danger, en énumérant les différentes activités qui détruisent les forêts, notamment la surexploitation des ressources forestières, les infrastructures routières, l’exploitation artisanale et industrielle.

Il propose les alternatives pour pallier à cela : l’agriculture écologique, le reboisement, l’élevage, etc. M. Willy Elua, activiste environnemental, a, dans son exposé, axé sur «L’intervention sur la sécurisation des espaces communautaires et la place des jeunes», montré aux participants les outils juridiques  pour la Concession forestière de la communauté locale (CFC), qui sont d’une importance capitale pour l’implication des jeunes, souhaitant une bonne sensibilisation.

Ce forum de 3 jours, soit du 03 au 05 décembre, avait comme objectif d’amener les jeunes à prendre conscience, en dépit de leur jeunesse, car ils peuvent participer au combat contre le changement climatique, en utilisant comme ressource, leurs capacités intellectuelles et de mobilisation. 

ACP 


(ROL/GW/Yes)