Les dernières statistiques officielles provenant du ministère des Mines indiquent une production de plus de sept millions de carats de diamants industriels et artisanaux, au premier semestre de l'année 2018. Les diamants exportés ont représenté globalement une valeur de quatre-vingt- quatorze millions de dollars américains.

Dans le top 5 des pays importateurs du diamant congolais au premier semestre 2018, les Émirats ara- 
bes unis avec Dubaï comme capitale, véritable plaque tournante du commerce dans le monde, sont la pre- 
mière destination. En chiffre, la RDC a exporté vers les Émirats arabes unis environ 3,7 millions de carats de dia- 
mants. Au premier trimestre de 2018, le volume exporté a représenté plus de vingt-huit mille carats de diamants 
d'une valeur de plus de vingt-quatre millions de dollars américains.

Quant à la Belgique, ancien pays de prédilection pour l'exportation .des pierres précieuses, avec Anvers 
comme capitale mondiale du diamant, elle ne vient plus qu'en deuxième position. Au premier trimestre 2018, la" 
RDC a exporté 1,5 million de carats de diamants vers le royaume, représentant une valeur de plus de dix- 
sept millions de dollars américains. La Chine vient en troisième position mais, le volume reste assez bas. Au pre- 
mier semestre 2018, ce volume d'exportation se situait à peine à moins deux cent trente-quatre mille carats 
de diamants. Ce top cinq se clôture par l'Afrique du Sud et le Botswana. Il s'agit des 'deux seuls pays,africains 
qui importent le diamant congolais.

Le Potentiel 


(TN/GW/Yes)