Selon la source, ce vaccin est fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’éthique dans sa décision du 19 mai 2018. Notons que  la vaccination en ceinture élargie se poursuit dans la localité d’Otomaber dans la zone de santé de Komanda et à Aloya dans la zone de santé de Mabalako.

Depuis le début de la vaccination, rappelle la source, 48.781 personnes ont été vaccinées, dont 19.060 à Beni, 8.858 à Katwa, 5.135 à Mabalako, 5.114 à Butembo, 2.208 à Kalunguta, 1.663 à Mandima, 877 à Komanda, 791 à Vuhovi, 750 à Masereka, 740 à Oicha, 700 à Lubero, 647 à Kyondo, 599 à Mutwanga, 434 à Bunia, 355 à Tchomia, 347 à Goma, 344 à Musienene, 70 à Biena, 63 à Alimbongo, 13 à Karisimbi et 13 à Kisangani.

Le même communiqué indique aussi que trois nouveaux cas confirmés de  maladie à virus Ebola ont été notifiés mardi dernier, dont un à Katwa, un autre à Komanda et le troisième à Mabalako. Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 542, dont 494 cas confirmés au laboratoire et 48 probables. Au total, il y a eu 319 décès, dont 271 de cas confirmés et 48 de cas probables, tandis que 192 personnes ont été guéries.

Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles à des changements ultérieurs après investigations approfondies et après répartition des cas et des décès selon leurs zones de santé d’origine.

ACP 


(TN/Milor/GW/Yes)