« Le report des élections au 30 décembre prochain par la CENI est regrettable, mais compréhensible », affirme Néhémie Mwilanya, Coordonnateur du Comité stratégique du Front commun pour le Congo (FCC), la méga plateforme électorale, dont le président Joseph Kabila est initiateur et autorité morale.

« C’est regrettable parce que nous nous sommes préparés pour le 23 décembre, mais c’est compréhensible parce qu’il s’agit d’un cas de force majeure », a-t-il indiqué sur les antennes de RFI.


Par ailleurs, Néhémie Mwilanya fait savoir que le Front commun pour le Congo s’en tient à la décision de la CENI et va attendre patiemment les élections fixées le 30 décembre courant.


On rappelle que la décision du report des élections est tombée hier jeudi 20 décembre. Le président de la Centrale électorale, Corneille Nangaa justifie ce report par le dernier incendie survenu le 13 décembre dans l’un de grands entrepôts des matériels électoraux, consumant plusieurs machines à voter.

DK/Forum des As 


(BT/Yes)