Me Guillaume NdakaisheBasubi avocat au barreau de la Cour d'Appel de Kinshasa! Matete a dénoncé avec la dernière énergie, vendredi au cours d'un entretien avec l'ACP, la consommation du chanvre, produit toxique communément appelé « Diamba », une plante qui détruit la jeunesse. Me Ndakaishe a expliqué que la cigarette issue de cette plante que les jeunes fument comme s'ils buvaient de l'eau, est dangereuse tant pour la société que sur la santé du consommateur. Il a fait remarquer Que de nombreuses juridictions à travers le pays, ont ouvert des dossiers à charge des fumeurs de « Diamba ».

L'avocat a fait savoir que les consommateurs de ce produit pensent rechercher un état de bien être, des sensations et des occasions pour échapper et oublier des soucis alors que ces problèmes reviennent toujours au galop. Selon Me Ndakaishe plusieurs jeunes sont victimes de cette plante toxique qui déstabilise leur vie, entrainant la diminution de la mémoire immédiate et de la concentration intellectuelle. Elle conduit à la part de motivation scolaire, sociale physique, et rend consommateur insouciant, conduisant même à la dépression L'avocat a ainsi exhorté les agents de l'ordre à s'implique dans la traque aussi bien de vendeurs que de consommateurs, car ce stupéfiant pousse le consommateur commettre des actes irréfléchis malsains, tels, ceux à la base de l'accroissement du nombre d'inciviques en milieu urbain annelés communément « Kuluna ».

ACP


(Milor/GTM/PKF)