Ces malfrats qui se promènent en grand nombre, sont munis de barres des mines pour démolir des murs, surtout dans la commune de Bipemba.

Ils emportent plusieurs biens après avoir tabassé les occupants à l’aide des armes blanches, avant de s’accaparer des objets de luxe et même de l’argent.

L’arrivée des services de sécurité appelés à la rescousse intervient généralement avec retard, après que les malfrats se soient volatilisés dans la nature.

Un appel à la vigilance de la population est recommandé pour dénoncer les individus suspects, tout en sachant que beaucoup vivent ailleurs pour opérer dans d’autres quartiers. 

ACP 


(ROL/GW/Yes)