L’ancien sélectionneur des Léopards de la RDC, Claude Le Roy, espère disputer sa 10ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au mois de juin prochain, en Egypte, avec les Eperviers du Togo, a-t-il déclaré lundi dans une interview accordée dans le site de la CAF.

Engagé dans la campagne qualificative à cette CAN avec le Togo, Claude Leroy jouera son match contre le Bénin au mois de mars.

Pour les confrères de la cafonline, Claude Leroy note qu’une victoire sera impérative pour pouvoir se qualifier à la CAN Total Egypte 2019 : « J’aurais la chance de retrouver une équipe beaucoup plus structurée que contre l’Algérie (NDLR : défaite 4-1 à domicile). Il me manquait mes meilleurs défenseurs, Djene Dakonam et Oura-Sama Hakim sans compter Ihlas Bebou de Hanovre. Ce dernier va reprendre la compétition début mars.

Les Ecureuils du Bénin seront privés de Sessesgnon, Poté et D’Almeida, trois joueurs majeurs. On doit faire un gros match pour se qualifier. En cas de succès, cela serait la sixième fois que je me qualifie pour une CAN lors du dernier match des éliminatoires. Le Bénin a battu l’Algérie et est venu chez nous faire match nul. Ils savent jouer de façon défensive pour assurer un résultat nul qui les qualifierait».

Le technicien précise qu’en cas de qualification au détriment du Bénin, il sera à sa 10ème participation à une phase de la CAN : « Je regrette que cette CAN 2019 n’ait pas lieu au Cameroun. Sur le plan personnel, j’espère pouvoir jouer cette Coupe d’Afrique des nations en Egypte et, pourquoi pas, la onzième en 2021. Je pourrai alors prendre du recul. J’éprouve tellement de plaisir à être sur le terrain, à diriger les joueurs. Je dois dire que j’aime de plus en plus ce métier».

Où en est le développement du football local que vous souhaitiez au Togo ?

Claude Leroy : « Une des conditions pour que je signe là-bas était la reprise du championnat togolais, interrompu pendant des années. Le chef de l’Etat a tenu ses engagements et les championnats de première et deuxième division se déroulent normalement.

J’ai créé Graines du Togo en 2018 avec 10.000 enfants et 600 éducateurs. Après ce succès phénoménal, on vient de lancer la saison 2 avec 12.000 enfants (nés entre 2003 et 2006) et 750 éducateurs formés. C’est la base du futur du football togolais».

ACP


(SNK/PKF)