« Félix Tshisekedi fait ses premiers pas dans la sous-région », titre Le POTENTIEL, à sa manchette, le confrère rapporte que c’est par l’Angola que le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a entamé sa première sortie officielle de la RDC. Le choix de Luanda est cité par des impératifs à la fois politique, économique et sécuritaire. « Nous souhaitons collaborer dans tous les projets et domaines », a indiqué Félix Tshisekedi, dans la conférence de presse qu’il a co-animée avec son homologue angolais, Joao Lourenco.  Nairobi est la deuxième étape de sa tournée, à l’invitation du président kenyan, Uhuru Kenyatta, écrit le journal.

L’AVENIR indique, pour sa part, « A travers leur premier face-à-face, Tshisekedi et Lourenco réchauffent la coopération entre la RDC et l’Angola ».  A en croire le journal, le président de la République d’Angola, Joao Lourenco, a indiqué mardi que la coopération dans les domaines de la sécurité et de l’économie avec la République démocratique du Congo était une priorité.

LA PROSPETITE, quant à elle, pointe son curseur sur les défis qui attendent les nouveaux gouverneurs et rapporte à sa Une : « Reconstruction, sécurité, insalubrité, RDC : des gouverneurs face aux énormes défis des provinces ». Servir, développer, reconstruire,… les candidats gouverneurs, autant pour la ville de Kinshasa que pour les 25 autres provinces de la République démocratique du Congo, enjolivent leurs propos séducteurs par des promesses gracieuses et pleines d’espoir en vue de se faire élire comme gestionnaire de province pour les cinq prochaines années. « Loin d’être des simples conquêtes politiques, les provinces du pays ont aujourd’hui plus que jamais besoin d’un élan de redressement total afin de bâtir un Congo nouveau », commente le quotidien.

FORUM DES AS qui ne s’éloignent pas du sujet, titre : « Provinces : vivement des gouverneurs compétents ». Si donc l’objectif est le développement, le bien-être social, écrit le journal, « il faut au pays des gouverneurs à même de traduire en acte la vision du chef de l’Etat ».  Des gouverneurs susceptibles de mettre en application les programmes aussi bien du Gouvernement central que de l’Exécutif provincial qui visent « Le peuple d’abord ».

De son côté, le trihebdomadaire AFRICA NEWS titre à sa Une : « ANR : Kalev se retire ».

L’administrateur général de l’ANR, Kalev Mutond est donné pour candidat gouverneur de la province de Lualaba, note le confrère. A ce sujet, « dans une lettre transmise au président de la République, Félix Tshisekedi, Kalev Mutond a sollicité une mise en disponibilité en vue de se dégager des charges contraignantes et peaufiner sa stratégie de campagne sur le terrain. », fait savoir le tabloïd.

Gisèle Mbuyi/MMC


(GM/Yes)