Depuis l'élection du président Félix Tshisekedi, les relations diplomatiques se détendent entre la RDC et la Belgique. Le «centre européen des visas», nouveau nom de la «Maison Schengen» fermée durant plus d'un an de crise diplomatique, ouvrira ses portes la semaine prochaine, 
signe de la détente des relations entre la Belgique et la République démocratique du Congo.


L'ambassade de Belgique en RDC vient de clôturer une offre d'emploi destinée à recruter des collaborateurs administratifs pour le centre dont les bâtiments ont été récemment rafraîchis. La Belgique et la RDC ont signé le 22 février un «accord en vue de la réouverture de la maison Schengen», une sorte de consulat européen géré par la Belgique pour traiter les demandes de visas des ressortissants congolais au nom de 18 pays du Vieux-Continent.

Il s'agit d'une «étape positive» en vue d'une normalisation des relations entre la Belgique et la République démocratique du Congo, affirmait la semaine dernière le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.


Lors d'un entretien téléphonique récent avec le nouveau président Félix Tshisekedi, le ministre des Affaires étrangères a «proposé au président qu'au bout du processus, on imagine de renvoyer des ambassadeurs de part et d'autre», évoquant notamment le renvoi peu avant les élections de l'ambassadeur de l'UE à Kinshasa, le Belge Bart Ouvry.

La réouverture de la Maison Schengen et la normalisation annoncée des lignes aériennes de Brussels Airlines avec la RDC «font partie d'un ensemble», qui englobe aussi la réouverture attendue du consulat général de Belgique à Lubumbashi (Sud-Est de la RDC) et celle du consulat de RDC à Anvers.

Pour rappel, après les travaux de la commission mixte Rdc-Belgique, le protocole d'accord pour la réouverture de la maison Schengen a été signé ce vendredi 22 février 2019. Côté Rdc, le document a été signé par le Conseiller spécial du chef de l'Etat en matière de sécurité et du côté Belgique, c'est le chargé d'affaires Philippe Bronchain qui l'a signé.


C'est donc une promesse de campagne du président Félix Antoine Tshisekedi qui se réalise et un engagement pris devant les ambassadeurs de l'Union européenne lors de l'échange des vœux. Avec cette réouverture, la maison Schengen s'est engagé à améliorer ses services en instituant entre autre des rendez-vous avec des requérants.

La réouverture effective est attendue dans les jours qui suivent. L'accord signé entre la Rdc et la Belgique représentant l'Union européenne indiquait que la Maison Schengen rouvrira sous un autre label, défini après consultation des partenaires de l'Espace Schengen, suivant les formalités en vigueur en matière d'octroi des visas.

L'Ambassade de Belgique ouvrira, en son sein, un guichet spécial de traitement dédié aux officiels congolais détenteurs de passeports diplomatiques. Les demandes pour cette catégorie seront traitées en ayant égard à la dignité des fonctions des concernés.

A travers la réouverture de la maison Schengen et la reprise des vols de SN Bruxelles, Félix Tshisekedi se démarque ainsi de son prédécesseur dont les relations étaient tendues avec la Belgique et rien ne présageait le dégel.

JMNK/L’Avenir


(BT/Rei/Yes)