La présidente de l’ASBL, familles des enfants et épouses de militaires et policiers(FEEMP), Oléane Mbunza Mabe a plaidé vendredi à Kinshasa, auprès du gouvernement, pour la réhabilitation des cantines des militaires et policiers au cours de la cérémonie de présentation de leurs doléances consécutives à la situation critique que traverse ces agents de l’ordre.

Oléane Mbunza Mabe a demandé au gouvernement de s’impliquer à la prise en charge totale et rapide des cérémonies funéraires des militaires et policiers proposant également la gratuité des soins médicaux ainsi que la construction des installations sanitaires et hygiéniques dans tous les camps militaires et des policiers de la RDC.

Elle a aussi proposé l’érection des sites mémoriaux en mémoire des hommes en uniforme tombés sur les champs de bataille, la réduction de 50% des frais académiques et scolaires pour  leurs enfants, la facilitation de la communication en temps réel de toutes les familles dont les maris ou parents se retrouvent dans l’incertitude ainsi que l’octroi de possibilité d’emploi en faveur des enfants des militaires et policiers en vue de garantir la justice distributive et l’égalité des chances à ces familles.

La présidente de FEEMP a enfin émis les vœux de voir le gouvernement prendre des mesures urgentes pour le respect, par toutes les institutions de la République des droits fondamentaux reconnus aux militaires et policiers retraités, inactifs, veuves et orphelins.

ACP


(BT/Yes)