A l'atelier de formation sur le développement organisationnel à Matadi, (Kongo-Central), les personnes vivant avec handicap (PVH) ont ratifié, hier mercredi 06 mars, la charte de la Ligue. Ils ont également été instruits sur les rudiments du volley-ball assis qui sera implanté dans la région. Présents à l'atelier de formation qui se tient dans l'ex- Bas-Congo, les personnes vivant avec handicap ont approuvé leur charte dans une ambiance bon-enfant.

Elles ont, à cet effet, reçu des notions élémentaires sur la pratique du volley-ball assis. Ce sport à filet sera incessamment implanté, non seulement dans le chef-lieu de la province du Kongo-Central, mais aussi à Boma et à Kinzao Mvuete. "Je suis très content de cette formation.

Au début, je pensais que cet atelier serait un passe-temps. Mais, j'ai vite réalisé que c'est vraiment sérieux. L'apprentissage se déroule très bien. Nous nous exprimons à notre guise, en français, en lingala voire en kikongo", a lâché un des participants. "Aujourd'hui, nous avons approuvé notre charte. Dans l'avenir, ce texte nous aidera à continuer la lutte sans merci pour notre cause. En plus installer une Ligue handisport à Matadi est une bonne chose", a relevé l'un des participants à cet atelier de formation.

Débutées le lundi 04 mars dernier, ces assises vont se clôturer aujourd'hui. Elles verront également la participation de la porte-étendard de la cause des PVH. Il s'agit de la révérende sœur, Liliane Mujing, Présidente nationale de la Fédération congolaise de volley-ball assis (Fecova) et Coordinatrice du projet "Écoutez-nous".

Pour rappel, ce projet œuvre pour le bien être de la personne vivant avec handicap, pour faire entendre sa voix et jouir pleinement de ses droits citoyens. 

Gloire Batomene/Forum des As


(SNK/PKF)