Selon Mme Solange Kanku, organisatrice de cette activité, cet atelier placé sous la coordination des maisons des jeunes (MDJ) en partenariat avec la maison des droits de l’homme a pour thème : « L’équité du genre au centre de l’innovation pour la paix durable en RDC » et a pour objectif de contribuer à la promotion de l’équité du genre au sein de la jeunesse congolaise comme facteur de la construction d’une paix durable.

Au moins 100 jeunes venus des organisations des jeunes et mouvements citoyen, et des écoles, a-t-elle dit, vont au cours de cet atelier, améliorer leurs connaissances sur les enjeux de l’équité du genre dans la construction de la paix durable en RDC.

Pour elle, la Journée internationale de la femme n’est pas une journée consacrée au port des pagnes, mais plutôt une journée de réflexion, d’échanges, de méditation sur ce que la femme doit faire. La femme doit être respectée et devra être à mesure de se prendre en charge, a-t-elle souligné.

Créées  au mois de mars en 2016, les MDJ ont pour objectif d’encourager l’engagement positif et constructif des jeunes dans la gestion de la chose publique. Elles offrent aux jeunes un espace de partage, de rencontre et d’accompagnement pour les organisations locales et les jeunes cadres de la société civile en mettant un accent particulier sur la participation positive de chacun pour le développement.

ACP


(ROL/PKF)