La clôture de l'exposition a eu lieu le 29 mars à Kinshasa, au Salon rouge de l'Hôtel du gouvernement. À cette occasion, les enfants ont plaidé en faveur d'un environnement sain favorable à leur épanouissement.

Ketsia Passou, parlant au nom du comité provincial des enfants de la capitale, a reconnu que le manque d'accès à l'eau potable est l'une des causes majeures des maladies et de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans.

Cette situation, a-t-elle indiqué, doit contraindre tout le monde à agir à partir d'aujourd'hui afin de construire un environnement sain, favorable à l'épanouissement des enfants.

Dans sa plaidoirie, elle a appelé les membres du gouvernement, chacun à son niveau de compétence, et les partenaires techniques et financiers à mobiliser plus de moyens ainsi que de personnel qualifié  pour assurer la mise en oeuvre des engagements de Ngor, pris par la République démocratique du Congo en 2015, portant  sur l'assainissement et l'hygiène.

Pour sa part, le secrétaire exécutif du Cnaeha,  Jeff  Bafambembe  Bomanga, a rappelé que durant cette semaine d'exposition photos-plaidoyer, plusieurs personnalités et acteurs du secteur se sont engagés à  apporter leur part pour le développement  de ce secteur dans l'approvisionnement en eau potable tant en milieu urbain que rural.

La qualité, le nombre des visiteurs et des souscripteurs, a-t-il dit, témoignent de l'intérêt réel des Congolais pour la résolution des inégalités observées dans le secteur de l'eau, hygiène et assainissement.

En organisant cette activité, le Cnaeha visait quelques objectifs, à savoir participer à l'amélioration des conditions de vie de la population par un meilleur accès à l'eau potable en vue d'atteindre le point 6 des Objectifs de développement durable, sensibiliser les invités aux enjeux de l'heure dans le secteur de l'eau, susciter l'intérêt des acteurs sectoriels à travers une prise d'engagement afin d'améliorer le taux d'accès à l'eau potable et à l'assainissement, organiser un plaidoyer à l'attention de tous les acteurs pour un accroissement des ressources dans le secteur et obtenir des acteurs  ou des partenaires clés des engagements capables de booster l'eau.

Clôturant cette semaine d'expositions photos-plaidoyer, le ministre d'État au Budget,  assurant l'intérim du ministre de l'Energie, Pierre Kangudia, s'est dit heureux de cette initiative louable tout en rendant un hommage au chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour l'engagement pris de doter  ce secteur d'un véritable investissement durable pour augmenter sensiblement le taux d'accès à l'eau potable de la population.

"Nos regards se tournent également vers les partenaires qui trouvent ici mes souhaits de profonde gratitude pour les efforts soutenus dans le financement des projets d'approvisionnement en eau potable en RDC", a déclaré Pierre Kangudia.

Le ministre d'Etat a enfin saisi cette opportunité pour demander que soit mis en place, autour du secrétariat exécutif du Cnaeha, une bonne structure de suivi pour la matérialisation des engagements.

Blandine Lusimana/Le Courrier de Kinshasa


(ROL/ROL/PKF)