Le chef d’antenne de la Librairie « Livre » pour les Grands Lacs (LGL), à Gombe, Selemani Mwati Kabale a plaidé lundi, au cours d’un entretien avec l’ACP, pour que le ministère de l’Enseignement secondaire, primaire et professionnel (EPSP) s’engage à la distribution gratuite des livres et des matériels didactiques au profit des enfants, afin de les accompagner à la culture de la lecture.

Il l’a dit à l’occasion de la Journée internationale des livres pour enfant célébrée le 2 avril de chaque année, soutenant que le livre est un matériel visuel qui véhicule une connaissance, un message ou une information.

«Eu égard à la négligence de la lecture constatée au sein de la société congolaise, la distribution gratuite des livres aux enfants serait une façon de stimuler la jeunesse à la lecture et de pallier à cette anomalie existante dans la population», a-t-il argué.

Une série de livres qui attire la curiosité enfantine notamment les bandes dessinées, les autocollants, les interprétations des dessins animés, les livres qui les apprennent à lire et à écrire et les livres pour les chants d’enfant ont été énumérés à cette occasion.

Ces livres qui donnent le goût de la lecture aux enfants sont vendus périodiquement pendant la rentrée et les vacances scolaires pour les empêcher à jouer.

Contribution de la librairie Grands Lacs pour la culture de la lecture à Kinshasa

Le chef d’antenne Selemani a fait savoir que sa librairie en partenariat avec la section de l’animation culturelle de l’Institut national des arts (INA) accompagne plusieurs activités liées à la culture des livres pour la vulgarisation de la lecture dans différentes écoles de la ville de Kinshasa.

La librairie envisage également un plan d’action pour les différentes écoles, en vue de rendre cette action utile car les livres demeurent un outil indispensable pour la vie humaine.

ACP


(BTT/PKF)