Sele yalaghuli, directeur général de cette régie financière a souligné que ce montant est à générer également sur les revenus provenant des grandes entreprises et de l’impôt forfaitaire des micro-entreprises de 2018. Il l’a fait savoir mardi dans une interview qu’il a accordée à un journaliste d’une radio locale émettant à Kinshasa.

Cette campagne vise à donner au gouvernement les moyens de sa politique en vue de financer les programmes de développement qu’il va initier au cours de l’exercice budgétaire 2019.

La réalisation des recettes, a souligné le directeur général de la DGI contribuera  également à l’amélioration de la situation sociale des agents et cadres de cette régie financière, tout en soulignant que plus il y’aura dépassement des assignations, plus les agents bénéficieront d’une prime de plus-value.

ACP


(TN/Milor/GW/Yes)