Mme Angélique Ngale, professeure à l’Université Libre de Kinshasa-Bel Campus(ULK), de la commune de Limete, a proposé lundi au cours d’une séance de restitution auprès de ses étudiants du condensé de ses interventions au Festival du Livre et de la Bible(FELIBI), tenu récemment à la Place des évolués dans la commune de la Gombe, la nécessité pour l’Etat congolais d’implanter des bibliothèques dans toutes les écoles du pays.

Mme Ngale également pasteur a condamné l’oralité ou l’on oubli la quintessence de l’éthique bantoue et, en partie, certaines Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) à la base de la destruction de la morale des jeunes.

« Les écrits et des pensées des différents auteurs ont pour objectif de nourrir les esprits des enfants, de les divertir afin de transformer leurs cœurs de la primitivité à la rationalité  artificielle».

Selon Mme Ngale, les chefs d’établissements doivent exiger l’approvisionnement en livres religieux, d’éthiques et éducatifs en priorité, de la même manière qu’ils doivent veiller à conduire les bénéficiaires d’en faire bonne usage.

ACP


(BTT/PKF)