Cette marche de protestation, a chuté à la cité de l’Union Africaine, où ils ont déposé un mémorandum destiné au président Félix Tshisekedi Tshilombo.

Au court d’une marche de protestation organisée par ce mardi dans la capitale congolaise les médecins dentistes pour condamner l’injustice salarial et discrimination dont ils sont victimes.

Plus d’une centaine travaillant dans les structures de public de santé ont marché sur le boulevard du 30 juin réclament d’être payés comme d’autre médecins congolais mais aussi bénéficié de prime de risques.

L’un deux a souligné qu’ils veulent à ceux que leur droit soit respecter que le Chef de l’Etat lui qui est le garant de la nation pousse trouver pour eux la solution.

«Nous sommes au nombre de 153, il y a ceux qui travaillent dans les institutions publics sans être payés, d’autres ont déjà fait cinq ans et d’autres trois ans deux ans voir même une année». A laissé entendre le coordonateur de collectif de médecins dentistes.

Ils ont demandé au Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi, de ne pas se laisser entrainer par les gens qui veulent prôner l’injustice, «Tous nous sommes médecins nous voulons avoir le même droit, de la même manière qu’ont traite les médecins généralistes de la même manière qu’on puisse aussi nous traiter, nous avons tous les diplômes de la faculté des médecines à l’université de Kinshasa » a-t-il ajouté le coordonateur de collectif de médecins.

Cette marche de protestation, a chuté à la cité de l’Union Africaine, où ils ont déposé un mémorandum destiné au président Félix Tshisekedi Tshilombo.

Sylvie Meta/MMC


(SM/GW/Yes)