Le groupe théâtral « Onesime », de l’Eglise « Vision du monde, de la commune de Ngiri-Ngiri, a joué jeudi, au cours d’un culte, la  pièce de théâtre « L’inopportunité du doute », en dénonçant les attitudes négatives qui caractérisent certains chrétiens face à des situations bouleversantes.

Selon le metteur en scène de cette pièce théâtrale, Alexis Yetsha, le message principal, est de démontrer l’inopportunité d’exceller dans le doute dans la vie politique comme dans le monde religieux.

Dans le domaine politique, il a illustré cela par le cas de la RDC où certaines personnes, au regard de l’intransigeance de feu Etienne Tshikekedi waMulumba, le « leader de l’Opposition radicale », ont induit en une « généralisation hâtive » sur l’impossibilité pour tout ressortissant de sa tribu luba d’accéder au pouvoir dans ce pays. Ce qui a été contredit  aujourd’hui par la réalité.

Il fallait, a souligné l’acteur Yetsha, croire à l’idéal du combat pour la démocratie et avoir l’espoir qu’un jour, un des   leaders incarnant cette démarche accèdera  au pouvoir pour espérer un épanouissement des populations congolaises. Dans le même ordre d’idées, a-t-il poursuivi un bon nombre des Kinois, en particulier, a douté du rapatriement de la dépouille mortelle de l’opposant Tshisekedi, alors qu’aujourd’hui, le contraire de leurs déclarations saute aux yeux.

Dans la vie spirituelle, certains Chrétiens qui ont eu du mal à croire à la résurrection de Jésus-Christ ont été confondus lorsqu’ils constatèrent d’une part, un vide dans son tombeau et vécurent ses multiples réapparitions à ses apôtres, a dit  Yetsha. D’où, l’inopportunité, même dans d’autres contextes, de  s’acharner dans le doute au risque d’échouer dans ses projets, a-t-il conseillé.

ACP


(BTT/PKF)