Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la presse, le 03 mai de chaque année, les organisations des médias ont pris l’option de marquer tout le mois par des actions pour faire entendre la voix de la presse locale. Ainsi, elles ont fait du mois de mai, mois de la presse.

Plusieurs activités ont marquées cette année la célébration de la journée internationale de la presse, entre autres, le prix Lucien Tshimpumpu, des conférences sur les médias.

L’Union congolaise des femmes des médias(Ucofem) toujours très active a organisée plusieurs activités.

Si l’année 2018 avait été marquée par une marche de santé à l’ouverture du mois, pour cette année, 2019, l’Ucofem a voulu apporter une nouveauté.

Pour marquer la fin de la célébration de la journée internationale de la presse, L’Ucofem, l’Acofepe et Journaliste en action en collaboration avec l’Unpc ont organisé un match de football féminin ce vendredi, 31 mai au stade municipal de Barumbu.

C’est un moment de divertissement offert aux femmes des médias pour marquer détermination à jouer pleinement leur rôle, dans les sphères privés et publics, en tant que partenaire de l’homme dans le métier et pour le développement de toute la communauté.

IL y a eu deux équipes composées des femmes de l’audiovisuelles et celles de la presse écrite et de la presse en ligne.

L’objectif est de participer au renforcement des liens de fraternité entre professionnels des médias congolais.

Comme objectifs spécifiques, il s’agit de marquer le mois de mai, mois de la presse, réunir les professionnels des médias autour d’une activité de loisir ainsi que de participer à l’épanouissement physique des femmes travaillant dans les médias à Kinshasa.

Au finish, le match s’est soldé par 5-2 en faveur de l’équipe de l’audiovisuelle.

Dans son mot, le président de l’Unpc, Kasonga Tshilunde a salué l’initiative tout en encourageant les femmes des médias à de telle activité qui rentre dans le cadre de renforcer les liens entre les professionnels des médias.

La coordonnatrice de l’Ucofem, mme Anna Mayimona a remercié toute l’équipe qui a joué ce match et a encouragé les femmes des médias à s’impliquer davantage dans ce genre d’activité qui renforcent les liens entre professionnels des médias.

Gisèle Tshijuka/MMC


(GTM/Yes)