Le POTENTIEL annonce en grosse manchette que Tshisekedi-Ilunga, pas de chefs de regroupements au gouvernement. Selon le quotidien de l’avenue Bas-Congo, Comme par le passé, la publication du gouvernement Ilunga Ilunkamba bute à l’éternel problème de la nomination ou pas des chefs des partis ou regroupements politiques.

Au sein du FCC, ces derniers n’en démordent pas et tiennent la dragée haute. Ce que redoutent non seulement le Premier ministre mais aussi le chef de l’Etat, lesquels ne voudraient pas impliquer dans le gouvernement des personnalités au passé non clean et réputées conflictuelles. Dilemme !, s’exclame LE POTENTIEL.

L’AVENIR rapporte qu’en province du Kasaï, des conciliabules politiques bloquent la sortie du gouvernement provincial. Le quotidien de l’avenue Bas-Congo assure que le gouvernement provincial du Kasaï c’est pour bientôt.

Pour la tabloïd qui cite le gouverneur de cette province, un gouvernement n’est pas le fait du gouverneur seul, c’est le fait d’une communauté politique, celle du pouvoir comme celle de l’opposition, rassure-t-il pour justifier le lenteur que connaît la sortie de l’équipe des ministres devant constituer le gouvernement provincial.

L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE note que les organisations féminines plaident pour des élections municipales, urbaines et locales. Le bulletin quotidien fait savoir que les organisations féminines ont plaidé pour la tenue des élections municipales, urbaines et locales en RDC à l’issue de leur entretien avec le président de la Commission électorale nationale indépendante, (Ceni).

Même écho pour FORUM DES AS selon lequel, reçues par le président de la Ceni, les organisations féminines exigent la tenue des locales, municipales et urbaines. Les organisations féminines se tournent vers la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour obtenir l'organisation des élections municipales, urbaines et locales.

Pour le quotidien de Limete, ces scrutins qui devraient intervenir après la tenue des élections présidentielle, législatives provinciales et nationales du 30 décembre 2018, permettront d'assurer une meilleure implication de la population à la chose publique.

Conduite par Mme Faïda Mwangilwa, présidente du Conseil d'administration du Fond pour les Femmes Congolaises (FFC), la délégation des organisations et plates-formes des femmes membres de Conafed, Cafco, Wilpf, Rslf, Bcgpld, Rien sans les femmes, renseigne une dépêche de la CENI datée d'hier mercredi 5 juin, écrit FORUM DES AS.

LA PROSPERITE signe à sa Une que l’équipe du FMI recommande l’amélioration de la gouvernance. A en croire la quotidien de Mont-Fleury, dans la foulée, Pierre Kangudia Mbayi, Ministre d’Etat au Budget, a lancé un appel aux partenaires bi et multilatéraux afin de soutenir les efforts pour la croissance rapide, tels qu’engagés par le gouvernement de la République Démocratique du Congo sous l’impulsion de Félix Antoine Tshilombo, depuis le 24 janvier 2019.

Henri Yav Mulang, Ministre des Finances, a, pour sa part, félicité l’équipe du Fonds Monétaire International conduite par M. Mauricio Villafuerte et promis de tout faire pour mettre en œuvre cette nouvelle série de recommandations au contenu fort enrichissant.

Raymond Okeseleke/MMC


(ROL/Yes)